« La Blonde » et « Les gueules grises » d’Arcueil

Une blonde, photo E.Atget
Il y a quelques semaines une amie me demandait si je savais d’où venait le nom  de « La blonde »  qui a été donné à une impasse privée située à proximité du cimetière d’Arcueil. J’avoue avoir pensé à une vache blonde comme la vache noire de l’auberge qui donna son nom à un quartier, un carrefour de la N20 et aujourd’hui à un centre commercial de notre ville. Pourquoi pas aussi une bière blonde car plusieurs brasseries ont fonctionné jusque en 1976 à proximité ? J’ai cherché dans le livre de Robert Touchet « Arcueil. Rues d’hier et d’aujourd’hui ». J’ai enquêté auprès de Mme Florence Garel, responsable des archives municipales, que je remercie pour son aide précieuse et ensuite aux archives départementales du Val de Marne. Je vous invite à découvrir le résultat de cette enquête qui m’a amenée à m’intéresser au passé de notre commune à travers ce que l’on a appelé « Les gueules grises ». Je ne vous en dis pas davantage et vous souhaite bonne lecture de ce nouveau dossier. Lire le dossier sur "la bonde d'Arcueil"
Annie Thauront